Nouvelles Syndicales
Assemblée spéciale

16 décembre 2014

A tous les membres de l'AMORSL,

Vous avez tous lu le projet de Loi 20 du ministre Barrette qui propose de mettre fin à l'autonomie professionnelle des médecins omnipraticiens et va appliquer des pénalités salariales advenant une non-atteinte des quotas de productivité imposés par le ministre Barrette.  Il est très important que vous soyez présents à l'assemblée spéciale du 17 décembre prochain qui expliquera en quoi consiste le projet de loi 20 et comment il va affecter la pratique des omnipraticiens dans tous les milieux.

Le Conseil de la FMOQ a déjà accepté la levée d'une cotisation spéciale pour lutter contre ce projet de loi que nous jugeons totalement inacceptable et a mandater le Bureau pour trouver des solutions acceptables et enfin améliorer l'accessibilité de la population à des soins de première ligne.  La FMOQ avait déjà fait des propositions en octobre 2013 mais le MSSS n'avait jamais accepté de débuter les discussions sur les propositions faites, nous savons maintenant pourquoi!

Les prochains mois seront cruciaux pour l'avenir de l'omnipratique au Québec, nous comptons sur vous et votre implication pour faire en sorte que ce projet de loi ne soit jamais accepté au Québec.

Espérant vous voir demain,

Claude Rivard, md

Président AMORSL

Dernières nouvelles
Les négociations "pataugeaient" depuis des mois mais il semble que nous soyons arrivés à une entente avec le MSSS.  L'entente est de répartir les augmentations prévues en 2014 et 2015 sur les prochains 8 ans.
Les négociations avec le MSSS sont au point mort.  Notre nouveau ministre ne semble pas pressé de régler les négociations en cours sur le report de nos augmentations négociées pour 2014.  On assiste donc à un report déguisé et le MSSS reste sur ses positions en laissant végéter les autres dossiers importants pour la FMOQ et ses membres.
La FMOQ se lance dans la réforme de la nomenclature des actes et examens faits en cabinet.  Après 40 ans avec la même nomenclature il est temps de la rafraichir un peu, avez-vous des idées?  On attend vos suggestions!
Depuis le 1er octobre, la nouvelle nomenclature pour le patient admis est en vigueur.  Cette nouvelle nomenclature est maintenant basée sur des visites plutôt que sur des examens physiques et se rapproche plus de la pratique médicale telle qu'elle est vécue par les médecins en soins de courte durée.  Si vous avez des questions sur la nouvelle nomenclature, vous pouvez consulter les liens contenues dans cet article pour vous permettre d'interpréter de façon adéquate la nouvelle nomenclature pour les soins aux malades admis.
Nous devons reconnaitre que nous avons un problème d'accessibilité pour nos patients ainsi que pour la population en général, comment y remédier?  Certains médecins ont modifiés l'organisation de leur pratique pour permettre à leurs patients une plus grande accessibilité à des soins de première ligne.  Tous ces médecins nous disent qu'ils ne reviendraient jamais à leur pratique antérieure, êtes-vous prêts à les suivre?